Toutes les pensées de l’ASFFV vont aux victimes des attaques terroristes barbares du vendredi 13 novembre.

Comme vous tous, les professionnels des vitres teintées que nous représentons sont meurtris par l’actualité terrifiante de ce vendredi 13 novembre. Certains ont côtoyé de près les attaques, d’autres y ont probablement laissé des proches. Nos pensées vont vers eux, leur entourage, et tous ceux qui, de près ou de loin ont été touché par ces actes barbares.

Cependant, ne mélangeons pas tous les combats : les professionnels des films pour vitrage et les automobilistes consommateurs de vitres teintées n’ont bien évidemment aucune responsabilité dans ces actions.

Le niveau de barbarie innommable de ces actes ne peuvent justifier une interdiction des vitres teintées à l’avant des véhicules. Il serait malhonnête de faire un lien, si ténu soit-il, entre ce projet de décret et ces actes terroristes.

Catégorie(s) : Actualité