MOBILISONS-NOUS POUR LES VITRES TEINTÉES !

vitresteintees-vitresnoires3
Signez la pétition !

1 signataires
71.694%
× Bonjour à tous,

Annoncé en novembre 2015, le décret imposant une TLV (Transmission de Lumière Visible) de 70% sur les vitres avant des véhicules a été publié le 13/04/16. Ce décret prévoit, à compter du 1er janvier 2017, des sanctions lourdes contre les contrevenants, qui devront s’acquitter de 135 € d’amende et d’un retrait de 3 points sur le permis de conduire en cas de vitrages non conformes.

La DSCR (Direction de la Sécurité et la Circulation Routière) n’a donc pas tenu compte de l’attente des automobilistes, qui s’est largement manifestée à travers les médias, les réseaux sociaux et bien sûr la pétition « Oui aux Vitres Teintées » qui recueille plus de 33 000 signatures, et qui est toujours active !

La DSCR est également restée sourde aux propositions et à l’inquiétude des professionnels, représentés par l’ASFFV (Association Sécurité et Filtration des Films pour Vitrage) et l’APFV (Association des Professionnels du Film pour Vitrage) à l’origine de la pétition « Oui aux vitres teintées ».

Pire, la DSCR justifie sa décision en s’appuyant sur des arguments erronés voire mensongers :

  • La DSCR entretient volontairement l’amalgame entre vitres teintées et vitres noires, cependant les vitres avant noires ne représentent que 18% des équipements vendus sur 2,2 millions de véhicules équipés !
  • Les arguments liés à la sécurité (assurer une visibilité des conducteurs pour les forces de l’ordre) sont hors de propos : l’ASFFV combat les vitres trop teintées (ou « vitres noires ») et propose depuis deux ans de fixer une TLV sur les vitres avant qui permettent au conducteur de voir… et d’être vu, en réponse aux attentes des forces de l’ordre !
  • Ce nouveau Décret pénalise sans distinction tous les utilisateurs, hommes, femmes (48%), qui s’équipent pour des raisons de sécurité ou d’esthétique.
  • Ce décret ne repose sur aucune étude d’accidentologie, aucun rapport d’expert faisant un lien entre sécurité routière et vitres teintées.
  • Il est plus facile pour l’administration Française en charge du dossier de réglementer sur la base des critères liés à la fabrication du vitrage (70%), que de travailler sur la définition concertée d’une teinte au niveau des vitres avant qui nécessiterait de travailler sur le fond du dossier…

Pour l’ASFFV et l’APFV, qui représentent les professionnels du secteur, le combat n’est pas terminé, et nous nous réservons le droit de mettre en place les recours nécessaires afin de faire valoir nos droits.

Mais la voix des automobilistes est, aujourd’hui plus que jamais, précieuse !
La pétition « Oui aux vitres teintées » est toujours d’actualité : plus les signataires seront nombreux, plus nous pourrons essayer de faire renoncer à l’application de ce décret, qui rentrera en vigueur à compter du 1er janvier 2017.

Dans les prochains jours, notre rubrique FAQ sera réactualisée, afin de vous expliquer le contenu du décret, ce qu’est la TLV, etc.

Un grand merci à tous pour votre soutien passé, présent et à venir.
APFV
ASFFV - Association Sécurité et Filtration des Films pour Vitrage

La pétition

OAVT01

MODIFIEZ OU RETIREZ LA RÉGLEMENTATION SUR LES VITRES TEINTÉES !

À compter du 1er janvier 2017, nous, automobilistes, seront dans l’obligation de respecter une TLV de 70% sur les vitres avant de nos véhicules, sous peine d’une amende de 135 € et d’un retrait de 3 points sur notre permis de conduire.
Le décret n°2016-448 publié le 13/04/2016 impose en effet une TLV (Transmission de Lumière Visible) de 70% sur les vitres avant des véhicules.

Cette réglementation extrêmement contraignante entraine des conséquences graves pour nous, consommateurs :

Des conséquences financières
Des conséquences financières :
Dépose des films pour vitrage ayant une TLV inférieure à 70% obligatoire, éventuelle repose de films conformes entièrement à nos frais, amende importante en cas de non mise en conformité…
Des conséquences sur les libertés individuelles

Des conséquences sur les libertés individuelles :
Nous ne sommes plus libre de nous protéger du soleil, des regards, des UV… comme nous le souhaitons.

Des conséquences sur la sécurité

Des conséquences sur la sécurité routière : Éblouissement
Les films pour vitrage nous protègent de l’éblouissement latéral, dangereux au volant car il n’existe pas de pare-soleil, comme pour le pare-brise.

Des conséquences sur le confort de conduite
Des conséquences sur la sécurité routière : Diminution de la fatigue au volant
La protection solaire apportée par nos vitres teintées permet de conserver une température ambiante acceptable dans l’habitacle en cas de chaleur.
Des conséquences sur la santé
Des conséquences sur la santé :
Les films solaires apportent une protection sans équivalent contre les UV nocifs pour la santé (mélanomes, vieillissement prématuré…).
Des conséquences écologiques :
Les films pour vitrage diminuent la sollicitation de la climatisation d’un véhicule, et permettent une économie d’énergie et de la consommation de l’ordre de 3%.

Cette réglementation est d’autant plus inacceptable pour nous, automobilistes, qu’elle n’est fondée sur aucune étude, aucune statistique, aucun rapport d’accidentologie qui ne met en cause les vitres teintées !
Pire, la DSCR (Direction de la Sécurité et de la Circulation Routière) a l’origine de ce texte entretient volontairement l’amalgame entre vitres teintées et vitres noires, nous accusant clairement d’être des délinquants qui se cachent pour mieux commettre des infractions !

Pour les professionnels du secteur, la facture est aussi très lourde : Sur plus de 800 entreprises et 1 800 emplois, déjà plus de 100 ont fermé leurs portes, et plus de 300 personnes sont au chômage ! Mais le pire est à venir, puisque les professionnels envisagent une année 2017, quand le décret sera rentré en vigueur, encore plus dramatique pour tout le secteur d’activité.

Il est enfin plus que regrettable que, depuis 3 ans, les professionnels des films pour vitrages portent des propositions de bon sens, des solutions qui permettraient de répondre en tous points aux professionnels de la Sécurité Routière et des forces de l’ordre, autant d’arguments qui n’ont toujours pas été entendus :
• Définition d’une TLV de 50% maximum sur les vitres avant des véhicules, un niveau de teinte qui permet de voir et d’être vu de l’extérieur.
• Une réglementation de la profession pour mieux l’encadrer et éviter les abus.
• Une homologation des films pour vitrage.
• La mise en place des outils de contrôle pour la vérification de la TLV par les forces de l’ordre.
• Etc…

Aujourd’hui, nous, automobiliste, nous mobilisons contre ce décret, et demandons au Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, ainsi qu’au Ministère de l’Intérieur, de retirer ce décret ou de modifier le niveau de TLV imposé sur les vitres avant de nos véhicules, afin qu’il passe de 70% à 50% maximum.

Mobilisons-nous !

Les propositions de l'ASFFV

Mobilisons-nous !

Je me mobilise contre le décret n°2016-448 qui impose une TLV (Transmission de Lumière Visible) de 70% à l’avant des véhicules en signant la pétition ci-dessous :




Signataires

Déjà 1 signataires. Rejoignez-nous !

Actus

Le décret n°2016-448 du 13/04/2016 : Que dit exactement la réglementation ? Actualité

À compter du 1/01/17 une nouvelle réglementation entre en vigueur dans le cadre de la publication au journal officiel du Décret n°2016-448 du 13/04/16 au travers des articles 27 et 28, relatifs à l’usage entre autre de la pose de films pour vitrage sur les vitres avant et uniquement avant des véhicules.
Le texte officiel est à lire sur :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000032396247&categorieLien=id

Un avocat se constitue pour défendre les intérêts des automobilistes Actualité

Maître Sartre, avocat spécialisé dans l’automobile, s’est constitué afin de lancer une action collective contre le décret n°2016-448, et notamment ses articles 27 et 28 imposant une TLV de 70% sur les vitres avant des véhicules.

Cette action collective demandera l’annulation de la mise en œuvre du décret n°2016-448 (articles 27 et 28), le remboursement du surteintage des vitres avant, mais aussi le remboursement des frais de dépose.

En savoir plus et s’inscrire à cette action collective :
http://avocatsartre.defense-vitres-teintees.com/

La mobilisation se poursuit ! Actualité

Malgré les évènements terribles de ces derniers jours, la mobilisation contre l’interdiction des vitres teintées se poursuit : en une semaine, 7 000 nouvelles pétitions ont été signées, portant le total des signatures à plus de 27 000!
Côté médias, nous avons répertorié près de 200 articles traitant des vitres teintées !

Découvrir ces articles : Revue de presse de l’ASFFV.fr

Non aux amalgames : « Vitres teintées » ne veut pas dire « vitres noires » ! Actualité

Par méconnaissance des produits, ou par tromperie volontaire, on entend ici ou là un amalgame trop facile : les vitres teintées sont forcément des vitres opaques.
NON, « VITRES TEINTEES » NE VEUT PAS FORCEMENT DIRE « VITRES NOIRES » !

Il existe plusieurs TLV de film différentes, qui peuvent permettre à l’automobiliste de voir et d’être vu. C’est pourquoi, nous vous rappelons que l’ASFFV propose une réglementation portant à 35 % ou 50% la TLV sur les vitres avant des véhicules.


vitresteintees-vitresnoires2

L’ASFFV mobilise les professionnels des vitres teintées Actualité

Malgré les terribles actualités de ces derniers jours, l’ASFFV ne peut, ne doit pas arrêter son combat contre le projet de décret interdisant les vitres teintées à l’avant des véhicules. En effet, encore et toujours, plus de 811 entreprises sont menacées de dépôt de bilan, et 1 800 personnes sont susceptibles de perdre leur emploi ! L’ASFFV a donc relevé la tête et retroussé ses manches pour mobiliser les professionnels du secteur au niveau local : interpellation des politiques, information du public, toute une stratégie de communication leur a été proposée, qui a été très bien accueillie. L‘ASFFV, toujours soutenue par l’APFV, a reçu de nombreuses adhésions de professionnels, qui prouvent la mobilisation de tout notre secteur d’activité.

Toutes les pensées de l’ASFFV vont aux victimes des attaques terroristes barbares du vendredi 13 novembre. Actualité

Comme vous tous, les professionnels des vitres teintées que nous représentons sont meurtris par l’actualité terrifiante de ce vendredi 13 novembre. Certains ont côtoyé de près les attaques, d’autres y ont probablement laissé des proches. Nos pensées vont vers eux, leur entourage, et tous ceux qui, de près ou de loin ont été touché par ces actes barbares.

Cependant, ne mélangeons pas tous les combats : les professionnels des films pour vitrage et les automobilistes consommateurs de vitres teintées n’ont bien évidemment aucune responsabilité dans ces actions.

Le niveau de barbarie innommable de ces actes ne peuvent justifier une interdiction des vitres teintées à l’avant des véhicules. Il serait malhonnête de faire un lien, si ténu soit-il, entre ce projet de décret et ces actes terroristes.

Sondage HARRIS INTERACTIVE : 4 FRANÇAIS SUR 5 FAVORABLES AUX VITRES LÉGÈREMENT TEINTÉES ! Actualité

Dans un sondage réalisé le 11/11/15 par l’Institut HARRIS, 80% des français approuvent les propositions de l’ASFFV de réglementer les vitres teintées à l’avant des véhicules !
L’Institut HARRIS a en effet présenté aux sondés 6 illustrations présentant chacune un niveau de TLV (transmission de lumière visible, soit le niveau de teinte) : 80% des français, soit 4 français sur 5, sont favorables à une réglementation de 35% à 50% du niveau de TLV.

TLV-01

Nicolas Guiselin, président de l’ASFFV, réagit à ce sondage : « Ce sondage prouve que les français nous soutiennent et sont contre les amalgames entre « vitres teintées » et vitres noires », et donc contre la mesure proposée par Emmanuel Barbe, Délégué Interministériel à la Sécurité Routière. »

D’autre part, la pétition en ligne sur le site www.oui-aux-vitres-teintees a recueilli, en un peu plus de 36 heures, plus de 19 000 signatures !

Le décret interdisant les vitres teintées à l’avant des véhicules devrait avoir pour conséquences immédiates la suppression de 1 800 emplois et le dépôt de bilan de 811 entreprises. Deux millions d’automobiles sont concernées par ce décret.

20 000 SIGNATAIRES Actualité

Merci de votre soutien !
Nous sommes déjà plus de 20 000 à avoir signé la pétition mais nous pouvons faire beaucoup mieux !

Plus nous serons nombreux, plus nous serons entendus.
N’hésitez pas à partager cette page avec vos amis pour qu’ils se joignent à nous.

Conférence de Presse de l’ASFFV > les principaux médias écrits et audio-visuels ont répondu présents Actualité

L’ ASFFV a organisé à Paris une Conférence de Presse ce matin, mardi 10 novembre 2015 qui a réuni les principaux médias écrits et audiovisuels français : RTL, France TÉLÉVISION, TF1, M6, CANAL +, AFP…
D’autres médias ont interviewé dans la journée Nicolas GUISELIN, Président de l’ASFFV et ont relayé son message (RMC, LE MONDE…).
Suite à la Conférence de Presse, un Communiqué a été diffusé à près de 500 journalistes, qui ont, pour la grande majorité, été très intéressés par le sujet.

Au total, en 2 jours, plus de 200 articles ont traité des vitres teintées, un grand succès pour notre Association !

L’association « 40 millions d’automobilistes » apporte son soutient officiel à l’ASFFV ! Actualité

L’Association « 40 millions d’automobilistes » a apporté son soutien plein et entier à l’ASFFV dans son combat contre le décret limitant à 70 % la TLV sur les vitres avant des véhicules. Le Délégué Général de l’association, Pierre Chasseray, est venu en personne défendre les propositions de l’ASFFV lors de la Conférence de presse organisée le 10/11 par l’ASFFV. Pierre Chasseray a insisté sur le fait que son soutien se justifiait car l’ASFFV était porteuse de propositions raisonnables et de bon sens. Le Secrétaire Général de « 40 millions d’automobilistes » a ainsi défendu les propositions de l’ASFFV de réglementer à 35 % ou 50 % la TLV sur les vitres avant des véhicules, une proposition qui permet également de préserver des emplois et d’arrêter d’empiéter sur les libertés individuelles des automobilistes.

Pierre Chasseray a également insisté sur le fait que si l’ASFFV avait défendu les « vitres noires » (avec une TLV minimale), l’Association « 40 millions d’automobiliste » ne lui aurait jamais apporté son soutien.

Un grand merci à Pierre Chasseray et à l’Association « 40 millions d’automobilistes » pour leur implication et leur soutien !

Le site de l’Association : http://www.40millionsdautomobilistes.com/

COMMUNIQUÉ Actualité

Chers utilisateurs de vitres teintées,

Nous vous remercions tous de vos très nombreux messages de soutien depuis l’annonce du décret, par M. Emmanuel Barbe (Délégué Interministériel à la Sécurité Routière) concernant l’interdiction des vitres teintées à l’avant des véhicules. Vous êtes nombreux à nous faire part de votre incompréhension et surtout, de votre profond désaccord envers cette mesure brutale et injustifiée.
Depuis cette annonce, les professionnels se mobilisent : des actions médiatiques ont débuté ce jour (mardi 10 novembre) et se poursuivront aussi longtemps que nécessaire. Sachez que notre message a été relayé auprès de quasiment tous les supports écrits et audiovisuels, aux niveaux national et local.
Des actions à destination des politiques vont également avoir lieu, puisque nous avons prévu d’interpeller très prochainement les parlementaires et les candidats aux élections régionales sur ce décret, qui empiète sur vos libertés individuelles et qui vous contraindra à faire retirer, à vos frais, les films déjà posés.
Enfin, nous avons bien noté vos nombreuses suggestions de rassemblements publics afin de faire entendre votre voix. Nous n’excluons pas la tenue de tels rassemblements, et nous ne manquerons pas de revenir vers vous afin de vous communiquer, le moment venu, une date envisagée.

N’hésitez pas non plus à relayer la pétition autour de vous et sur les réseaux sociaux !

Un très grand merci pour votre soutien !
l’ASFFV

Réunion des professionnels des Films pour Vitrage Actualité

Les professionnels des Films pour Vitrage se sont réunis ce jour, le lundi 9 novembre à Paris afin de se solidariser contre le projet de décret interdisant les vitres teintées à l’avant des véhicules.
Étaient présents, des représentants de l’ASFFV (Association Filtration et Sécurité des Films pour Vitrages), et de l’APFV (Association des Professionnels des Films pour Vitrages).
L’APFV qui soutient l’ASFFV, a également approuvé la stratégie de communication de crise prévue pour lutter contre ce projet de décret.

LE DELEGUE INTERMINISTERIEL A LA SECURITE ROUTIERE, M. BARBE, ANNONCE L’INTERDICTION DES VITRES TEINTEES A L’AVANT DES VEHICULES Actualité

Interviewé dans le cadre de l’émission de télévision TURBO (M6), le Délégué Interministériel à la Sécurité Routière M. Emmanuel BARBE a annoncé la mise en place d’un décret limitant à 70% le niveau de TLV (Transmission de Lumière Visible) sur les vitres avant des véhicules.
Une réglementation extrêmement restrictive qui équivaut de fait à une interdiction : les vitrages d’origine des véhicules bénéficiant d’une TLV de 70 %, la pose d’un film, si clair soit-il, ferait diminuer le niveau de TLV, et mettrait d’office l’automobiliste en infraction.
Cette nouvelle réglementation, qui devrait prendre effet en janvier 2016, laissera un délai de 6 mois aux automobilistes pour effectuer la dépose des films sur les vitrages avant de leur véhicule (à leurs frais), et ainsi se mettre en conformité.
Face à cette annonce, les professionnels du secteur, qui travaillaient jusqu’à présent dans un esprit de concertation, se lancent dans une vaste offensive publique, médiatique et politique.

LE MINISTRE DE L’INTERIEUR SOUHAITE PRECISER LA REGLEMENTATION DU SURTEINTAGE DES VITRES AVANT DES VEHICULES Actualité

Le ministre de l’Intérieur Monsieur Bernard Cazeneuve relance le sujet des vitres teintées dans le cadre des 26 mesures pour lutter contre la hausse de la mortalité au volant (chiffres 2014). La mesure n°23 demande en effet de « Préciser la réglementation du surteintage des vitres à l’avant des véhicules pour garantir le bon contrôle de certains comportements dangereux (utilisation du téléphone au volant, non port de la ceinture de sécurité…). ».

Qui sommes-nous ?

Logos AFFV et APFV

L’ASFFV (Association Filtration et Sécurité des Films pour vitrage) est une association loi 1901, créée en 2013 par des professionnels des films pour vitrage (vitres teintées).

L’Association est composée d’entreprises de toutes tailles (de la structure artisanale au réseau de commerce organisé) qui n’ont pas toujours les moyens de faire entendre leur voix.

Toutes ces entreprises se sont regroupées au sein de l’ASFFV pour porter des propositions face à une réglementation qui menace leur survie. Au total, plus de 800 entreprises et 1 800 emplois sont menacés par la décret n°2016-448 sur les vitres teintées à l’avant des véhicules.

Depuis avril 2013, l’ASFFV est force de proposition, et apporte des solutions crédibles, de bon sens, capables de satisfaire aussi bien les Forces de l’ordre que la Sécurité Routière, mais aussi les particuliers et les entreprises du secteur. Des propositions qui n’ont, à ce jour, toujours pas été entendues.

L’APFV (Association des Professionnels du Film pour Vitrage) est partenaire de l’ASFFV dans sa mobilisation contre la réglementation sur le surteintage des vitres avant des véhicules. les deux associations portent ensemble les propositions de bon sens.

 

Voir plus d’information sur l’ASFFV, ses membres, ses propositions :
www.asffv.fr       /        www.apfv.eu/

Nos propositions

La DSCR (Direction à la Sécurité et la Circulation Routières) justifie ce décret n°2016-448 par des arguments liés à la sécurité routière et à la sécurité des forces de l’ordre. Autant d’arguments auxquels l’ASFFV et l’APFV apportent des réponses concrètes et de bon sens, capables de satisfaire toutes les parties.

Les arguments de la DSCR :
  • Permettre aux forces de l’ordre de visualiser un conducteur qui téléphone ou ne porte pas sa ceinture de sécurité
  • Protéger les forces de l’ordre lors de contrôle en rendant visible le conducteur
  • Une conduite en toute sécurité pour le conducteur
  • Permettre aux usagers de la route de « croiser le regard du conducteur au volant »
La réponse de l’ASFFV et de l’APFV

Définition d’un niveau de teinte (TLV) sur les vitres avant qui permette de voir et d’être vu. Pour l’ASFFV et l’APFV, ce niveau se situe entre 35% et 50% maximum de TLV.

Les propositions de l'ASFFV
Des propositions en plus…
  • Réglementer la profession pour éviter les abus
  • Homologuer les films pour vitrage
  • Mettre en place des outils de contrôle pour la vérification de la TLV par les forces de l’ordre.

L’ASFFV et l’APFV ont toujours soutenu le principe d’une réglementation, mais une réglementation qui tienne compte des propositions des professionnels comme des consommateurs. D’autant qu’à ce jour, aucune étude, aucune statistique, aucun rapport d’accidentologie ne met en cause les vitres teintées !

De nombreux pays (aussi bien en Europe qu’aux Etats-Unis) ont réglementé avec bon sens le surteintage des vitres avant des véhicules en définissant une TLV raisonnable. Alors, pourquoi pas nous ?

Vous êtes plus d’un million de particuliers à bénéficier du confort des films solaires à l’avant de vos véhicules !

Rappel sur les films solaires

schema-solaire

Les bénéfices des films solaires pour vitrage automobile (vitres teintées) sont des facteurs essentiels pour le confort de conduite et la sécurité au volant.

Diminuer la température dans l’habitacle
La pose de film pour vitrage crée une véritable filtration des rayons du soleil et par voie de conséquence, diminue significativement l’apport thermique dans un véhicule.
Cette réflexion des rayons du soleil permet de diminuer naturellement la température dans l’habitacle d’un véhicule exposé au soleil, de 6 à 10 degrés ! Les films pour vitrage peuvent rejeter ainsi jusqu’à 59% d’énergie solaire.

Réaliser des économies d’énergie
Les films pour vitrage diminuent la sollicitation de la climatisation d’un véhicule, contribuent aux confort et bien-être du conducteur et des passagers et permettent une économie d’énergie et de la consommation.

Lutter contre l’éblouissement pour un meilleur confort de conduite
De jour avec les rayons du soleil ou de nuit avec la lumière des phares, la vue du conducteur peut être gênée. Les films pour vitrage diminuent l’éblouissement au volant au travers d’une filtration des rayons directs du soleil ou de reflets au niveau du champ de vision du conducteur. Ce gain se situe entre 30 et 90 % selon l’opacité du film.

Prévenir contre les risques cutanés liés aux UV
Les hautes caractéristiques de filtration des films pour vitrage sont recommandées par la Skin Cancer Fundation, association nationale américaine dédiée à la prévention du Cancer de la Peau, par les dermatologues, et s’adressent à tous les individus pouvant être exposés de façon continue aux UV.
Les enfants et les personnes âgées sont fortement concernés lorsqu’ils sont dans un véhicule. Si la peau est trop régulièrement exposée au soleil, celle-ci perd son capital au niveau de la filtration et des rejets des rayons nocifs.